L’entreprise Romain Pascal forme l’élite des artisans

Par eurelien.fr
//  Publié le
04-02-2021
//  Mis à jour le 04-02-2021
Temps de lecture : 7 min
romain-pascal-et-ses-apprentis

Romain Pascal, plombier chauffagiste à Poisvilliers, a présenté trois jeunes aux Olympiades des métiers cette année. Les trois ont gravi les podiums, en carrelage et plomberie. Mais les épreuves nationales ont été annulées pour cause de Covid…

Septembre 2020. Ils sont trois, à Blois. Trois jeunes Euréliens déterminés, trois apprentis - carreleur et plombiers - qui participent aux épreuves régionales des Olympiades des métiers. De véritables « cracks » dans leurs domaines : le carrelage pour Marius Connan, la plomberie pour Raphaël Vigne et Arthur Gillot. Et au terme de ces épreuves régionales, carton plein pour ces compétiteurs d’une vingtaine d’années, entraînés par leur maître d’apprentissage Romain Pascal, plombier chauffagiste à Poisvilliers : Marius remporte la médaille d’or en carrelage, Raphaël, l’or aussi mais en plomberie tout comme Arthur qui repart avec la médaille d’argent dans cette catégorie.

 

Une aventure exceptionnelle

« Ces jeunes ont trouvé leur vocation. Ils bossent bien, ils pigent tout et ont envie de performer. Moi, j’ai juste envie de les emmener le plus loin possible parce que dans une vie, des aventures comme celle-ci, on a peu d’occasion d’y participer », note Romain Pascal, qui a fait de la formation des jeunes une véritable vocation. Le chef d’entreprise a d’ailleurs reçu, en 2016, le premier Prix national du maître d’apprentissage, un concours organisé par la chambre des Métiers qui récompense les entrepreneurs les plus engagés dans la formation : « J’ai tout simplement expliqué ma volonté de former des jeunes issus de divers profils – et pas forcément les plus faciles. Cela émane sans doute de mon parcours personnel car j’étais moi-même un jeune à qui un seul patron a tendu la main pour proposer un apprentissage… » C’est ainsi que, chez Romain Pascal, 80 % des collaborateurs ont un parcours « endogène » : « Chez moi, on peut apprendre son métier puis débuter sa carrière et même, si on le souhaite, la faire entièrement », précise le plombier chauffagiste qui a lui-même suivi ce cursus. « Mon maître d’apprentissage, celui qui m’a fait confiance quand j’étais jeune - Michel Liberge - je lui ai été fidèle : j’ai repris son entreprise en 2005 à sa retraite et il est toujours invité à nos repas de Noël. Je n’oublierai jamais ce qu’il a fait pour moi. »

Des épreuves nationales et internationales annulée

Malheureusement, le Covid est passé par là et les trois jeunes vainqueurs euréliens des sélections régionales n’ont pas pu, en décembre, participer aux épreuves nationales des Olympiades des métiers qui devaient se tenir à Lyon : elles ont été annulées. Et la perspective de participer à la compétition internationale, en Chine, s’éloigne chaque jour un peu plus. Mais qu’importe : ces jeunes gens ont la vie devant eux et de l’or dans les mains. Sans parler d’un patron engagé et dynamique qui n’est pas près d’en rester là… Alors, c’est sûr : on entendra encore parler de Romain Pascal et de ses apprentis dans les années à venir !

 

A ne pas manquer dans l'actualite

Retour aux 90 km/h sur une partie des routes départementales
Budget 2021 : un plan de relance eurélien de 106 millions d’euros
hiver-chasse-neige-eure-et-loir
Le Conseil départemental d’Eure-et-Loir a activé son « plan hiver »