Culture

Le Conseil départemental mène une politique volontariste en matière de culture pour animer des sites patrimoniaux mais aussi conduire ou accompagner des projets culturels sur l’ensemble du territoire. 

Ces actions et programmes s’adressent à tous les publics dans une logique de proximité. Ils portent une attention particulière au jeune public au service d’un éveil à l'art et à la connaissance.

Éducation artistique, soutien à la création et aux festivals, préservation, mise en valeur et animation du patrimoine historique, équipements culturels structurants, le Conseil départemental entend faire de l'Eure-et-Loir le département de la culture partout et pour tous.

Education artistique

Musique en tous sens

Le dispositif « Musique en tous sens » porté par le Conseil départemental s’inscrit depuis longtemps dans la volonté d’œuvrer en faveur d’un large accès aux pratiques artistiques sur l’ensemble du territoire départemental, et tout particulièrement en milieu rural. D’abord strictement destinés aux écoles maternelles et élémentaires, ces projets, portés par 5 musiciens intervenants, agents de la collectivité, s’adressent désormais aussi aux bibliothèques, aux EHPAD ou aux établissements hospitaliers accueillant des personnes en situation de handicap.

Les résidences-missions dans les collèges

Depuis 2019, le Département s’engage plus particulièrement dans la réalisation d’actions pour l’éducation artistique et culturelle en faveur des collégiens, en développant des projets de résidences-missions dans des collèges d’Eure-et-Loir. L'objectif est de mener un travail artistique en faveur des collégiens, des équipes pédagogiques et personnels techniques de l’établissement, dans une approche participative et immersive. En s’appuyant sur des interventions variées, l’artiste-résident donne à voir et à comprendre son univers, la recherche artistique qui l'anime, ainsi que les processus de création qu'il met en œuvre.

Pour le Département, l’ambition est également d’inscrire ces projets dans les territoires, en les portant au-delà des murs des collèges via des actions de médiation ou de diffusion en lien avec les acteurs locaux. Chaque année, trois ou quatre collèges accueillent ce dispositif pendant plusieurs mois.

Le Prix Histoires d'ados

Depuis 2014, dans le cadre de la politique de lecture publique du Département, la Médiathèque départementale porte un prix littéraire à destination des adolescents des collèges et lycées professionnels. En partenariat avec ces établissements, mais aussi avec les bibliothèques et librairies indépendantes de territoire, une sélection de 6 romans est proposée par un comité de sélection représentatif de la chaîne du livre. Ce prix a vocation à valoriser la littérature de jeunesse, à susciter l’échange et le débat autour de ces textes, et à proposer des rencontres avec les auteurs invités. Chaque année, par un vote organisé par voie électronique, ce sont ces jeunes lecteurs qui déterminent le lauréat du Prix Histoires d'ados. Ce prix est accompagné d’une dotation de 2500 € et s’est désormais inscrit dans le paysage éditorial départemental comme au-delà.

Le Compa, Ar[T]senal, Archives et MDEL : des équipements structurants

Le Compa, musée de l'agriculture

Service du Conseil départemental, le Conservatoire de l’Agriculture est le 1er musée de la région Centre avec plus de 50 000 visiteurs chaque année.
Le Compa accueille dans un espace de 3000 m² de nombreux événements et expositions autour des thèmes de l'agriculture, de l'alimentation ou de l'environnement.
Il est un musée d’histoire, de sciences, de techniques et d’arts, mais peut-être d’abord un musée de société en prise avec les questions de son temps.

L'Ar[T]senal, centre départemental d'art contemporain

Centre d’art contemporain exemplaire pour sa collaboration entre le Conseil départemental d’Eure-et-Loir et la ville de Dreux, l’Ar[T]senal accueille toute l’année des expositions et fait connaître les arts d’aujourd’hui sous toutes leurs formes, depuis son ouverture en septembre 2012.

Les Archives départementales d'Eure-et-Loir

Service du Conseil départemental d'Eure-et-Loir, les Archives départementales ont pour mission de collecter, de conserver et de communiquer les archives dont la conservation présente un intérêt public.

La Médiathèque départementale d'Eure-et-Loir

La Médiathèque départementale d'Eure-et-Loir (MDEL) porte la politique de lecture publique de la collectivité en accompagnant les médiathèques des communes de moins de 10 000 habitants. Ses services profitent ainsi à une centaine de médiathèques, dont 85 sont informatisées, qui réunissent plus de 20 000 adhérents.

Ainsi, c’est un fonds de 270 000 documents (livres, CD et DVD) qui sont accessibles et réservables par les adhérents sur le portail de la MDEL (mediatheques.eurelien.fr). Ce portail donne aussi accès à un bouquet de ressources en ligne (livres numériques, presse en ligne, sélection d’applications et de podcats, etc).

Par ailleurs, la MDEL forme les bibliothécaires, soutient et propose des animations autour du livre, conseille les élus pour les aider à bâtir des projets locaux de développement de la lecture publique.

Patrimoine culturel et historique

Gestionnaire du Château de Maintenon et propriétaire du Domaine de La Ferté-Vidame et du Pré-Catelan d'Illiers-Combray, le Conseil départemental préserve, met en valeur et anime le patrimoine historique et culturel des Euréliens.

Le Château de Maintenon

Le Château de Maintenon serait probablement resté anonyme, s’il n’avait recueilli un moment, une hôtesse célèbre qui devait profondément imprégner les lieux, Madame de Maintenon, avec à sa suite, le rayonnement du monarque absolu et Roi Soleil, Louis XIV.
L’histoire de la Dame tient presque du conte de fée ! Veuve de Scarron, Françoise d’Aubigné, d’abord gouvernante des bâtards du Roi et de la Montespan, devient ensuite Madame de Maintenon puis l'épouse du Roi Soleil.
Le château raconte la formidable ascension de Françoise d’Aubigné. Il connaît un véritable essor pour répondre aux besoins de la cour et du Roi. Pour protéger le roi des intempéries lorsqu’il se rend aux offices, la grande galerie est construite entre le château et l’église. C’est à la même époque que Le Nôtre remodèle les jardins pour offrir un spectacle paysager où l’eau est la principale composante.
Seul ouvrage civil de Vauban, un énorme aqueduc inachevé traverse de part en part le domaine de Maintenon. L’ouvrage fut un chantier colossal et devait servir à porter les eaux de l’Eure jusqu’aux fontaines du château de Versailles. Ses ruines confèrent aujourd’hui au parc un charme romantique.
Le château du XVIe et du XVIIe et la tour du moyen-âge s'épanouissent donc à la mesure de la montée en grâce de Madame de Maintenon devenue épouse secrète du Roi. Promenez-vous dans le parterre à la française du célèbre Le Nôtre, jardinier du Roi. Admirez la perspective ouvrant sur l'Eure, que franchit l'aqueduc inachevé de Vauban pour alimenter les bassins de Versailles.

Le Domaine de La Ferté-Vidame

À 120 km au sud-ouest de Paris et à 40 km à l’ouest de Chartres, dans le département d’Eure-et-Loir, la commune de La Ferté-Vidame abrite le siège d’un château depuis le 10e siècle.
Son histoire est bien connue à partir du 17e siècle, lorsque Claude de Rouvroy, le père de Saint-Simon, se rend acquéreur du château et de ses terres en 1635. Quand il vient y vivre, il se remarie et a un fils qu'il prénomme Louis, en hommage à Louis XIII ; il deviendra plus tard un célèbre témoin de son temps…
En effet, c’est sur les terres de La Ferté- Vidame que l’écrivain mémorialiste Duc de Saint-Simon se retire en 1729 pour entreprendre la rédaction de ses Mémoires.

Le Pré-Catelan d'Illiers-Combray

A 21 km au sud de Chartres, la ville d’Illiers-Combray abrite l’unique site Proustien ouvert à la visite en France.
Au XIXe siècle, l'oncle de Marcel Proust, Jules Amiot, créa ce jardin en bordure du Loir afin que les enfants du village aient un lieu pour jouer. Il était nommé par Marcel Proust « le parc de Swann ». C'est ici que l'écrivain a passé une partie de son enfance, dans le village d'Illiers, devenu depuis Illiers-Combray.

Traversé par une rivière au cours sinueux, le Pré Catelan chargé des goûts romantiques propres au XIXe siècle, a marqué l'œuvre de l'écrivain. Fantaisiste, dessiné par l'oncle de l'écrivain, le Pré Catelan est conçu sur le modèle du parc à l'Anglaise. Ponctué d'éléments néo-gothiques et néo-orientaux avec un intérêt marqué pour les mises en scène pittoresques, le jardin compose autant de tableaux qui raviront les passionnés de l'œuvre proustienne ou les amateurs de jardins romantiques. Une balade dépaysante riche de curiosités.

Autour de la rivière, la partie basse du jardin est ornée de petites constructions orientales et exotiques évoquant l'Algérie où Jules Amiot passa une partie de sa vie. Au détour du chemin, nous trouvons un pont, des kiosques, la maison des archers édifiée sur une grotte.

Soutien à la création et aux événements

Chaque année, le Conseil départemental organise et soutient de nombreux festivals et événements culturels qui animent le territoire. Par les aides qu'il apporte aux compagnies de spectacles vivants, aux orchestres et aux artistes, il favorise également une vie culturelle de qualité et accessible à tous.

Arts en scène

Le Département est garant d’une programmation culturelle riche et diverse sur l’ensemble du territoire. Pour ce faire, il porte, à destination des communes de moins de 5000 habitants, le dispositif « Arts en scène ». Ainsi, chaque année, plus de 40 spectacles sont proposés, gratuitement, dans autant de communes. Cirque, musique, théâtre, danse sont au programme, portés exclusivement par des compagnies locales. Mieux, ces spectacles peuvent être accompagnés de 10h à 30h de pratique ou d’immersion artistique avec la compagnie en question, permettant d’élaborer des projets culturels partagés et aboutis.

Les Moments lyriques de Chartres et d’Eure-et-Loir

Rendez-vous incontournable de la vie musicale du département, les Moments Lyriques de Chartres et d’Eure-et-Loir se renouvellent chaque année pour le plus grand plaisir des mélomanes euréliens. Créées en 1988 par Franck-Nicolas Letort, le festival est devenu un événement majeur de la rentrée culturelle. Chaque année, le Conseil départemental d’Eure-et-Loir, ses partenaires et Ève Ruggiéri, directrice artistique du festival, proposent plusieurs spectacles de musique classique dans les plus beaux lieux du patrimoine eurélien. Et avec les « P’tits moments lyriques », la proposition est désormais enrichie d’une offre pour le jeune public.

L'Archéologie

Créé en 2005, le service de l’archéologie du Conseil départemental prend en charge les dossiers relatifs à l’archéologie sur l’ensemble du territoire départemental, en lien avec les services de l’Etat (DRAC-Centre). Il intervient en priorité sur les projets du Conseil départemental (projets routiers, autres travaux) et répond aux sollicitations des aménageurs publics ou privés pour la réalisation de fouilles.

Le territoire d’Eure-et-Loir fait l’objet de nombreux aménagements (projets routiers, immobiliers, industriels) pour lesquels l’Etat prescrit des recherches archéologiques préalables. En s’appuyant sur son service de l’archéologie, le Conseil départemental prend une part active à la protection du patrimoine tout en développant une politique d’aménagement du territoire dynamique.

Cette page vous a-t-elle été utile ?
Cette page a été mise à jour le 02-07-2020